Technique de trois crayons : fusain, sanguine et craie blanche

Technique de trois crayons : fusain, sanguine et craie blanche, cette technique est généralement utilisée pour les portraits et nus.

Le dessin aux trois crayons n’apparaît qu’au 16e siècle et se caractérise par l’ajout de la craie blanche aux deux autres matériaux. Son sens est de combiner, en une seule image en trois couleurs le blanc, le noir et le rouge (chair). La couleur noire donne du charbon. Blanc - craie, et rouge - Sanguin et Sépia. Tous ces matériaux d'art  sont  d'origine naturelle. Pour leur production on utilise du pigment de poudre de carbone, de la craie ou du kaolin (de la boue rouge) est mélangé avec un liant et laminé sous la forme de bâtonnets. À l'heure actuelle, toutes les marques produisent les mêmes crayons.

fussain, sanguine , craie blanche, dessin , portrait

Peinte au crayon sur papier doux pas cher avec une teinte de gris, le papier d’emballage peut être utilisé.  Actuellement,  on produit du papier spécial « kraft » - un papier de teinte grise ou gris-jaunâtre.  Ce papier contient de bons matériaux doux, car il a une certaine pilosité.
Par conséquent, le processus de travail des trois crayons est assez simple. Il est nécessaire de montrer les ombres et le motif lumineux. Le reste donnera le papier lui-même.

fusain, ganguine, craie blanche, dessin,

Dès le 18e siècle, les collectionneurs reconnaissent la valeur de ces esquisses, plus proches du feu créateur et du génie de l'artiste que de la peinture. L'intérêt est dès lors grandissant pour ces feuilles inachevées, souvent plus vivantes et plus libres que l'œuvre finale.

Wateau, fusain, sanguine, craie blanche, dessin , portrait

Les commentaires sont fermés.